Combien coûte l’isolation des combles ?

Un habitat est sujet à des déperditions thermiques provenant de différents endroits. Cela a pour effet d’augmenter la consommation énergétique dans le foyer. En effet, une maison mal ou pas isolée peut être comparée à une passoire. Ce qui signifie qu’en hiver, l’air chaud diffusé par le système de chauffage ne peut rester longtemps dans la maison. Il a tendance à s’échapper par les ouvertures (portes et fenêtres), les murs, le toit et les combles. Et ces derniers sont à l’origine de près de 30 % des pertes de chaleur qui ont lieu dans un logement. C’est dire qu’en matière de travaux de rénovation énergétique, la toiture et les combles doivent être traités en priorité. Mais pour ce qui est du coût de l’isolation des combles, le prix varie en fonction de plusieurs paramètres. 

Quel est le coût de l’isolation des combles ?

Isoler ses combles est un investissement sur le long terme qui permet de réduire ses consommations énergétiques. Mais pour avoir un résultat probant, il importe de faire appel à un vrai professionnel et de choisir des matériaux isolants de qualité.

En ce qui concerne le coût des travaux d’isolation des combles, le budget à prévoir sera fonction de plusieurs facteurs. Le type de combles (perdus ou aménagés), l’emplacement géographique du logement, la complexité des travaux, la disposition des lieux sont autant d’éléments à prendre en compte. Le type de matériau isolant va également influer sur le coût global. 

En moyenne, pour isoler des combles perdus, il faut compter entre 18 et 53 euros le m2. Pour des combles aménagés, prévoyez au moins 56 euros par m2 s’il s’agît d’uns isolation par l’intérieur sous rampant. Mais pour une isolation extérieure du toit, comptez environ 187 euros le m2. Et pour en savoir plus sur l'isolation des combles rampants, consultez le net.

Isolation des combles : quelles sont les aides disponibles ?

Vous pouvez réduire le coût de l’isolation de vos combles au moyen d’un crédit d’impôt. Celui-ci est de l’ordre de 30 % du coût du matériau isolant et de la prestation du professionnel. Ce crédit d’impôt peut vous être octroyé dans la mesure où le logement constitue votre habitat principal. Les sommes vous seront remises lors de la déclaration de revenus. Mais pour plus de détail sur les aides financières disponibles, n’hésitez pas à faire une revue du web.