La méfiance des acheteurs et vendeurs de voitures d'occasion … – AC Franchise

[ad_1]

Plus de confiance entre acheteurs et vendeurs

Aussi surprenant que ça puisse paraître, le marché
de la vente de voitures d’occasion a su
résister à la vague de digitalisation. Bien entendu, internet a permis
l’émergence d’acteurs nouveaux comme Leboncoin, mais sans vraiment révolutionner
ce secteur, puisque les mêmes annonces accessibles auparavant sur papier
deviennent lisibles sur des pages web !


D’ailleurs une étude de l’Union
européenne rapporte que l’achat d’une VO, tout comme l’achat immobilier,
constitue une expérience pénible pour
les consommateurs
.

Si l’acheteur ne sait pas ce qu’il
achète ni s’il y met le prix juste, le vendeur, quant à lui, craint les
méthodes de paiement non sécurisées ou encore de perdre 30 % du prix de vente
s’il décidait de passer par un garage.
Une méfiance renforcée suite à la
publication du rapport de la direction de répression des fraudes sur les
arnaques des garages: tromperie sur le kilométrage, des premières mains qui
n’en sont pas… 

[ad_2]
Source